Foot5 Business : Avec l'arrivée de Youssef El-Arabi, le 5x5 se démocratise officiellement au Maroc


Par redaction@number5.fr le Mercredi 25 Février 2015


Actuellement en délicatesse du coté de Grenade (Liga Espagnole), l'ancien attaquant de Caen et ex titualire en équipe de France U21 de Futsal, prépare (déjà) sa reconversion en revenant à ses premiers amours. L'international marocain a en effet misé sur le Foot 5 et l'attractivité de Marrakech en ouvrant "El Arabi Bram’ Soccer", un nouveau complexe de 6 terrains au pied de l'atlas. Une arrivée qui pourrait tout changer pour ce business dans le Royaume.


Foot5 Business : Avec l'arrivée de Youssef El-Arabi, le 5x5 se démocratise officiellement au Maroc
Après le Foot5 Kech ou le Casa Soccer Foot, le "El Arabi Bram’ Soccer"  , inauguré en décembre dernier, est le 3ème complexe de football réduit qu'il est possible aujourd'hui possible de répertorier dans le Royaume. Mais le projet hors norme porté par l'international marocain Youssef El-Arabi  et ses associés est sans conteste le plus remarquable et pourrait bien marquer définitivement la démocratisation du business dans le pays.

Etablit sur un site de plus de 2 hectares au pied des montagnes de l'Atlas et en bordure d'une palmeraie royale, l'environnement du site invite au voyage. Construit autour d"un bâtiment central abritant hall d'accueil et vestiaires au rez de chaussée, un club house panoramique prolongé d'une terrasse surplombant les terrains à l'étage, l'édifice en impose même si les toitures prévues à l'origine ont été abandonnées "par simple choix pour ne pas gâcher la vue imprenable depuis le restaurant panoramique placé au milieu des 6 terrains !" confie Kerroum ibrahim, le responsable du site. Avec 6 terrains standards de 25x15m , l'espace dédié à la pratique sportive offre aux visiteurs du "El Arabi Bram’ Soccer"  une surface de jeu inédite dans le pays. 

D'un point de vu esthétique, le complexe est sans aucun doute une réussite qui pourrait permettre aux nombreux projets depuis longtemps dans les cartons ou perdus dans les méandres de l'administration locale, de voir désormais le jour. Car, ce qui est surtout remarquable dans la concrétisation du projet c'est justement... qu'il se soit concrétisé !

En effet, encore inexistant il y encore 18 mois, le marché des centres privés de football à 5 marocain attise pourtant les convoitises depuis de nombreuses années . Mais son essor se cassait jusque-là  inéluctablement les dents sur le cauchemar de tout entrepreneur : Les écueils administratifs

"Pour ma part, j'ai abandonné mon projet en raison des nombreuses autorisations à obtenir et de la complexité des démarches à entreprendre pour ce faire. Je sais aussi que deux autres projets ont été avortés pour les mêmes raisons alors qu'ils étaient très avancés" nous confiait encore récemment un porteur de projet local désabusé. Ces écueils, Youssef El Arabi et ses associés ont semblent-il su les éviter, peut-être même sont-ils parvenus à ouvrir une voie jusque là inaccessible "Nous avons en effet eu l'appui du préfet de Marrakech et du cabinet royal du Maroc. Nous avons désormais l'autorisation pour ouvrir nos complexes à travers toutes les grandes villes du Royaume" nous confirme Kerroum ibrahim

De fait, l'arrivée de l'international marocain avec le "El Arabi Bram’ Soccer" pourrait permettre à quelques projets de voir enfin le jour sur l'ensemble du territoire. Des villes comme Rabat, Fez ou Tanger présentent un profil idéal. Agadir et son tourisme de masse peut-être encore davantage et comme la passion des marocains pour le football sous toutes ses formes n'est plus à démontrer, pour peu que la Fédération Royale Marocaine de Football pousse à faciliter le développement du Football à 5 comme elle le fait actuellement avec l'équipe de Beach Soccer  (pulsée par une autre star locale du football en la personne de Mustapha El Hadaouitous les espoirs sont permis. Sans compter que la contagion pourrait gagner aussi l'Algérie et la Tunisie voisines. Des pays dont les turbulences politiques qui ont touché cette partie du monde en 2010, ont sonné le glas, aussi, de projet de centres proches des phases de lancement.

En attendant, les initiateurs du projet "El Arabi Bram’ Soccer" n'ont pas l'intention de perdre la main sur la recette magique qui leur a permit de faire sortir le complexe Marrakchis de terre. Avis aux amateurs, une franchise est dors et déjà proposée pour la concrétisation de projets dans 6 villes du Royaume. Un espoir pour tous les projets restés dans les cartons depuis près de 5 ans.




Recevez la Newsletter Sport & Business Number5.fr
















google-site-verification: google9ae31d9d6090be38.html