Equipe de France – Didier Samoun : "Tahiti on y sera"


Par redaction@number5.fr le Vendredi 29 Juin 2012


Number5.fr continue de vous présenter tout l'été, les joueurs stars du Beach Soccer International et de l’équipe de France. Aujourdh'ui, Didier Samoun, un des piliers de la sélection française et champion du monde 2005 répond à nos questions alors qu’il est en stage pour préparer le tournoi de qualification à la coupe du monde qui se déroulera à Moscou du 1er au 8 juillet. Amis lecteurs et passionnés de Beach, Number5.fr est au plus près des bleus et c’est pour vous.


Avec le poing rageur il nous promet qu'il donnera tout pour aller à Tahiti. Crédit Photo/Fifa.com
Avec le poing rageur il nous promet qu'il donnera tout pour aller à Tahiti. Crédit Photo/Fifa.com
Salut Didier dans quel état d’esprit es-tu avant ce rendez-vous important des qualifications, zone Europe, pour la Coupe du Monde 2013?

Je me sens super bien, en pleine préparation individuelle et collective puisque nous sommes en stage au CREPS d’Aix en Provence afin d’arriver à Moscou en pleine forme. Nous sortons d’une première étape de l’EBSL (3 matches 3 défaites) qui a été très dure. Nous ne sommes pas passé loin à certains moments mais nous ne sommes pas abattu et cela nous a permis de voir tout le chemin qu’il nous restait à parcourir pour arriver a notre objectif. Moi personnellement je n’ai pas été a la hauteur de la compétition mais je vous assure que je le serai pour les qualifications du mondial.

Justement ce tournoi de qualification, comment tu le sens ?

Les qualifications vont être compliquées, comme ça l’est toujours (opposé au premier tour à la Roumanie, République Tchèque et Estonie, il faudra finir dans les 2 premiers pour le tour suivant. 4 places seulement sont attribuées à l'Europe pour Tahiti), mais le staff a fait et continu à tout faire, avec le stage de préparation, pour nous mettre dans les meilleures conditions afin d’être au top pour cette compétition. Et Tahiti on y sera !!!

Didier sous le maillot du Milano Beach Soccer - Crédit Photo/lnd.it
Didier sous le maillot du Milano Beach Soccer - Crédit Photo/lnd.it
Nous allons parler un peu de toi. Comme beaucoup tu es passé par le football à 11, tu peux nous présenter ton parcours ?

Oui en effet j’ai commencé par le football à 11 bien évidemment. J’ai évolué dans différents clubs du sud est. Au niveau CFA (Championnat de France Amateur) à Endoume, Ile Rousse et Vitrolles. Puis en DH (Division d’Honneur) a Berre et enfin DHR (Division Honneur Régionale) à l’UGA Ardziv. Et donc depuis 2002 je pratique également le Beach Soccer.

Et donc pourquoi tu t’es orienté vers le Beach Soccer ?

Parce que le Beach Soccer c’est le spectacle. C’est un football que j’aime avec à la fois beaucoup de buts et des beaux gestes techniques, favorisés aussi par le jeu aérien. Après ce qui me retient aussi c’est que le Beach m’a donné tout ce que j’ai pas connu en temps que joueur de football puisque je n’ai jamais été professionnel. J’ai eu l’opportunité de jouer de nombreuses compétitions internationales et cela m’à permis de porter le maillot avec le coq. Ecouter l’hymne national avant d’entrer sur le terrain et voyager sont des choses que je n’aurai jamais connu avec le football amateur.

Pour toi la différence avec le football à 11 ?

La différence avec le foot a 11 c’est le spectacle. Un match ne se termine jamais en 0-0, il y a toujours beaucoup de buts. La technique utilisée différe quelque peu également, mais il y a surtout tout beaucoup plus de gestes techniques qui font la beauté de ce sport.

Quel est ton poste sur le terrain ? Ton rôle dans l’équipe ?

Moi je peux jouer a tout les postes (sauf gardien de but). Je ne suis pas difficile, là où le coach me dit de jouer je joue. Concernant mon rôle dans l’équipe en tant qu’ancien avec Stéphane Francois (sélectionneur-joueur),Jean Marc Edouard, Mickael « Mika » Pagis et Frédérick « Fred » Mendy, il est évident que nous devons être les leaders, nous devons montrer l’exemple et tout faire pour tirer l’équipe vers le haut.

Quel type de joueur es-tu ?

C'est vraiment très difficile de répondre a cette question sur son cas perso. Sur mon cas personnel il faut demander au coach Stéphane François (rire).

Un surnom que te donne les coéquipiers ?

Pas de surnom pour moi.

Ton geste technique (ou point fort) ?

Je n’ai pas de geste préférentiel.

Un sportif que tu admires ?

Ce n’est pas évident de cité un sportif pour qui j’ai de l’admiration. Quand j’étais jeune j’étais fan de deux joueurs: Eric Cantona avec qui j’ai eu la chance de jouer donc … et puis le brésilien Romario que j’ai eu l’occasion de croiser lors de la coupe du monde de Beach Soccer à Rio de Janeiro en 2005.

Et un joueur de Beach Soccer ?

Pour moi le brésilien Benjamin est le meilleur. (joueur qu’il a côtoyé au Milano Beach Soccer et qui joue actuellement pour Flamengo) Il reste au dessus de tous.

Quel a été ta plus grande émotion en tant que sportif ?

Ma plus grande émotion bien entendu c’est quand nous avons été champion du monde en 2005. (avec Stéphane François, Anthony Mendy et Eric Cantona entre autres)

Ton rêve en tant que sportif ?

Et mon rêve c’est de redevenir champion du monde. (Il y a une première étape à franchir et ça commence dimanche avec le tournoi qualificatif)

Didier sait faire le spectacle. Crédit Photo/Fifa.com
Didier sait faire le spectacle. Crédit Photo/Fifa.com
Cette année vous retrouver la Division A, quels sont les objectifs ?

Même si l’on revient tout juste dans l’élite cette année je pense qu’il ne faut pas avoir peur d’être ambitieux. Alors allez chercher le titre de champion d’Europe est pour moi un réel objectif.

Cette nouvelle équipe de France a-t-elle l’étoffe d’une grande ?

Non je ne crois pas. Il faut être réaliste, nous sommes en train de nous reconstruire, il faut nous laisser du temps. Mais il y a du potentiel et nous avons un groupe qui peut le devenir très vite.

Comment imagines tu la discipline dans 10 ans ?

Ce qui serait vraiment bien et je l’espère, c’est que dans le futur les joueurs puissent vivre de leur passion et donc du Beach Soccer. Je vois bien un vrai championnat (avec plusieurs divisions et accession-descente en fin de saison) et une Ligue des champions. (Christophe Touchat avec son challenge international est peut être en train de le faire)

Donc tu as une activité en dehors du Beach Soccer ?

Et oui nous ne sommes pas encore professionnel donc en attendant j’ai un boulot à côté. J’ai une brasserie et un magasin de prêt a porter.

Pour toi le favoris de l’EBSL 2012?

Le favori ? La Russie bien évidemment … mais la surprise ce sera NOUS.

Qu’est ce qu’on peut te souhaiter sur le plan personnel ?

Vous savez quand on pratique un sport d’équipe le plan personnel on s’en moque un peu. Par contre vous pouvez souhaiter au groupe France de se qualifier pour le mondial a Tahiti et d’être champion d’Europe.

Nous sommes derrière pour y arriver.

Merci Didier d’avoir répondu à Number5. Nous nous retrouvons dès dimanche pour le début du tournoi de qualification avec un premier match face à la République Tchèque.

Equipe de France – Didier Samoun : "Tahiti on y sera"
Né le 29 aout 1980 à Marseille
1m84, 85kg
Droitier
Foot à 11 : Endoume, l’Ile rousse, Vitrolles, Endoume, UGA Ardziv
Beach Soccer : Marseille 12e (joueur et président), équipe de France

Palmarès
Vainqueur de l’EBSL Division B en 2011
Vainqueur du National Beach Soccer en 2010 avec Marseille 12e (France)
Champion d’Italie et Vainqueur de la Coppa italia 2008 avec Milano Beach Soccer (Italie)
Finaliste de l'Euro Beach Soccer League (EBSL) 2007 (Marseille, France)
Finaliste de la Euro Beach Soccer Cup 2007 (Tarragone, Espagne)
Troisième de la Coupe du monde 2006 (Rio de Janeiro, Brésil)
Troisième de l'EBSL 2005 (Marseille, France)
Champion du Monde 2005 (Rio de Janeiro, Brésil)
Champion de la MasterCard Euro Beach Soccer League 2004

Individuel
Meilleur joueur du championnat italien 2008
Sélectionné avec les All-Star européens pour défier le Brésil à Tarragone en 2007
All Stars Mondial à Maceo 2006
Meilleur joueur de l’EBSL 2004 à l’étape de Marseille (France)
Meilleur buteur de l’EBSL 2004 a l’étape de Mallorca (Espagne)
All stars Européen 2003 A BERCY
21 matches de coupe du monde 18 buts.




Recevez la Newsletter Sport & Business Number5.fr
















google-site-verification: google9ae31d9d6090be38.html