Coupe Intercontinentale 2014 : L'élite mondiale vous donne rendez-vous à Dubaï !


Par redaction@number5.fr le Samedi 1 Novembre 2014


En clôture de la saison 2014, Dubaï (Emirats Arabes Unis) accueillera du 4 au 8 novembre prochain la 4e édition de la coupe intercontinentale de Beach Soccer. Toujours spectaculaire, cette compétition qui réunit huit meilleures nations de chaque continent, offre toujours son lot de surprises. Présentation


Créé en 2011 par la Beach Soccer Worldwide  la Samsung Beach Soccer Intercontinental Dubaï Cup, du nom de son principal sponsor, est devenue l’évènement le plus attendu de la fin de saison. Le rassemblement sur la fantastique Jumeira Beach, des huit nations les plus performantes sur chaque continent, est toujours une garantie de rencontres spectaculaires et de bouleversements ponctuels de la hiérarchie établie dans la discipline.

Cette année, l'évènement sera pour la Russie (vainqueur des deux premières éditions), une occasion de reconquérir un titre abandonné, un peu à la surprise générale, à l'Iran l'an dernier. Nouveauté 2014, l'épreuve enregistre la première participation du Portugal mais également la seconde consécutive du Maroc, qui s'impose petit à petit comme une place forte du Beach Africain ou encore le retour des Etats-Unis et du Japon. Les hôtes Emiratis tenteront quant à eux de franchir un palier de plus. Le Brésil, qui n'est jamais parvenu à décrocher le titre (!) est prévenu : La route qui mène au titre intercontinental sera encore pavé d'embûches !

Toujours dans les bons coups, Diego Maradona himself avait fait le déplacement pour récompenser les MVP en 2012. Crédit photo : BSW
Toujours dans les bons coups, Diego Maradona himself avait fait le déplacement pour récompenser les MVP en 2012. Crédit photo : BSW

Le point sur les équipes à suivre

Honneur aux hôtes pour commencer. Après avoir connu une ascension fulgurante et avoir rapidement pris de la bouteille sur les grands évènements, les Emirats Arabes Unis, 10ème nation mondiale, désormais coachés par le Brésilien "Guga" (champion du monde 2003 avec le Portugal), tenteront de jouer une troisième 1/2 finale consécutive afin de se rassurer à l'échelle mondiale après une Coupe du Monde 2013 ratée (3 matches, 3 défaites). Avant cela les Emiratis devront s'employer pour sortir d'un groupe A qui comprendra une des nations majeure du Beach Soccer asiatique : l’ Iran . Champions intercontinental en titre, quarts de finaliste de la dernière Coupe du Monde Fifa, les Perses (7èmes au classement mondial) se sont offert l’exploit de ravir le titre au champion du monde russe l'an dernier. En plus du trophée de meilleur joueur, attribué au meilleur buteur "asiatique" de l'histoire de la Coupe du Monde : l'expérimenté Mohammad Ahmadzadeh  (27 ans,13 buts en 4 coupes du monde !). De là à ce que les iraniens rééditent l’exploit deux fois de suite, on a du mal à l’imaginer. Mais portés par les attentes de tout un peuple, les iraniens auront encore à coeur de ne pas décevoir, alors pourquoi pas ? Mais pour cela, il faudra déjà éviter l'écueil du Portugal  dès le premier match. Le Vice-champion d'Europe (Euro League) 2013 s’est renouvelé depuis son élimination lors des qualifications pour la Coupe du Monde 2013 et retrouve petit à petit son rang sur la scène internationale (4ème mondial). Mais, éprouvé par la baisse de régime de sa star Madjer et incapable d'apporter un soutien fiable et efficace au trio Bruno Novo - Melchior - Torres ces dernières années, la sélection Portugaise n'a plus gagné de titre depuis 4 ans et cela commence à faire long. Et ce d'autant plus que le pays accueillera la Coupe du Monde 2015 ! L'heure est donc à la mobilisation nationale à 12 mois du grand rendez-vous planétaire. Enfin, pour compléter ce groupe le Maroc, seule nation du tournoi à ne pas avoir participé à la dernière coupe du monde à Tahiti, n’en sera pas moins un adversaire redoutable. Jamais réellement surclassé dans les rencontres, la sélection marocaine réussit des performances conformes à ses ambitions. Sa victoire en août dernier face à la Suisse (11-8) à domicile lors du BSWW Tour El Jadida est le dernier exemple en date des bienfaits d'un plan de restructuration du Beach Soccer national entamé en 2013 (et porté par l'ancien international de football Mustapha El Hadaoui) qui a déjà permit aux marocains de passer de la 40ème à la 23ème place mondiale. Il faudra confirmer cette semaine. Pas simple.

Les beach babes seront évidemment de la partie ! Crédit photo BSW
Les beach babes seront évidemment de la partie ! Crédit photo BSW
Et les forces en présence dans le groupe B ne seront pas moins impressionnantes ! Avec en tête de gondole, la nation forte du Beach Soccer internationale depuis 2011: la  Russie . Double championne du Monde (2011,2013), triple championne d'Europe (Euro Beach Soccer League 2011,2013,2014) les coéquipiers de Dmitry Shishin (5 Coupes du Monde, 25 buts !) mystifient le Brésil et dominent toujours le monde du Beach. La sélection Russe reste sur une saison 2014 des plus fastes. Après le titre mondial en 2013, elle a décroché son 4e titre européen et remporté le tournoi qualificatif à la coupe du monde 2015. Ce tournoi sera l’occasion pour elle de récupérer le titre intercontinental et de profiter sans partage, de tous les titres planètaires pour les fêtes ! Une image qui aura de quoi donner la nausée à son plus grand rival : le  Brésil . Car force est de constater que depuis son dernier titre mondial en 2009, la Seleçao ((2ème mondiale) est à la peine voire totalement éclipsée par les russes depuis 2011. Bien présent sur les tournois d’exhibition et évènements locaux ou les coéquipiers des inamovibles Bruno Xavier, Mao, Benjamin et autres Buru (6 Coupes du Monde chacun !) enchaînent les victoires, le Brésil l'est beaucoup moins sur les compétitions internationales officielles. Dubaï est une nouvelle chance de se refaire au moins pour l'honneur. Dans ce groupe relevé la tâche sera très compliquée pour les Etats-Unis . Les américains (15èmes mondiaux) sont toujours solides dans les grands évènements mais restent encore à la traîne du Mexique, du Salvador ou encore de l'Argentine au niveau continental.  Peu de chance de les voir bouleverser la hiérarchie dans ce groupe donc. Tout comme le dernier invité de la liste : le  Japon . Malgré l’arrivée de la concurrence de l’Iran sur la zone AFC, les nippons (21èmes mondial) continuent de faire bonne figure sur la scène internationale. Eliminé de justesse par le Brésil (4-3) en quarts de final de la dernière coupe du monde, le Japon, désormais emmené par le brésilien Marcelo Mendes (ex coach des Emirats Arabes Unis) aura à cœur de bien faire sur cette dernière échéance de la saison.

Ajouter à cela le superbe cadre du  Jumeira Beach, les 30 degrés qui attendent joueurs et spectateurs et la présence tant attendue des beach babes et vous comprendrez pourquoi Number5 suivra la compétition toute la semaine sous le soleil de Dubaï ! Restez connectés

Coupe Intercontinentale 2014 : L'élite mondiale vous donne rendez-vous à Dubaï !

Groupes, calendrier & palmarès

Deux groupes, huit équipes, 4 qualifiés directement pour les demi-finales et des matches de classement, c'est que nous réserve l'Intercontinental Cup 2014

Groupe A : Emirats Arabes Unis, Iran, Maroc, Portugal
Groupe B : Brésil, Etats Unis, Japon, Russie


Le calendrier de la semaine :

Mardi 4 Novembre 2014
Etats-Unis - Brésil & Russie - Japon (Gpe B)
Emirats Arabes Unis - Maroc & Iran - Portugal (Gpe A)

Mercredi 5 Novembre 2014
Portugal - Maroc & Emirats Arabes Unis - Iran (Gpe A)
Brésil - Japon (Gpe B) & Russie - Etats-Unis (Gpe B)

Jeudi 6 Novembre 2014
Japon - Etats-Unis & Brésil - Russie (Gpe B)
Portugal - Emirats Arabes Unis & Maroc - Iran (Gpe A)

Vendredi 7 Novembre 2014
Match pour la 7e place : 4e du groupe A - 4e du groupe B
Match pour la 5e place : 3e du groupe A - 3e du groupe B
Demi-Finales : 1er groupe A - 2e du groupe B   /   1er du groupe B - 2e groupe A

Samedi 8 Novembre 2014
Match pour la 3e place
Finale

Palmarès 2013 
Finale : Iran - Russie : 4-3
3e place : Emirats Arabes Unis - Suisse : 8-7
Classement final : 1. Iran 2. Russie 3. Emirats Arabes Unis 4. Suisse 5. Brésil 6. Italie 7. Mexique 8. Maroc

Meilleur joueur :  Mohammad Ahmadzadeh (Iran) - Meilleur gardien : Andrey Bukhlitskiy  (Russie) Meilleur buteur : Dejan Stankovic (Suisse) 17 buts

Palmarès 2012 
Finale : Russie - Brésil : 7-4
3e place : Emirats Arabes Unis - Nigéria : 8-7 (a.p)
Classement final : 1. Russie  2. Brésil 3. Emirats Arabes Unis 4. Nigéria 5. Suisse 6. Tahiti 7. Japon 8. USA 
Meilleur joueur :  Egor Shaykov (Russie) - Meilleur gardien : Andrey Bukhlitskiy (Russie) Meilleur buteur : Fernando Didi (Brésil) 10 buts

Palmarès 2011
Finale : Brésil - Russie : 4-5 (a.p)
3e place : Emirats Arabes Unis - Suisse : 4-4 (0-1 t.a.b)
Classement final :  
1. Russie  2. Brésil 3. Suisse 4. EAU 5. Nigéria 6. Mexique 7. Oman 8. Tahiti
Meilleur joueur :  
Dejan Stankovic (Suisse) - Meilleur gardien : Mão (Brésil) - Meilleur buteur : Dejan Stankovic (Suisse) 12 buts



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 3 Juin 2015 - 09:00 Les dates du Beach Soccer Tour FFF 2015



Recevez la Newsletter Sport & Business Number5.fr
















google-site-verification: google9ae31d9d6090be38.html