Beach Soccer - Mundial des Clubs : Les (belles) affiches des demies finales connues !!!


Par redaction@number5.fr le Mercredi 16 Mai 2012


Ce mercredi avait lieu les quarts de finale du Mundial des Clubs de Beach Soccer. Les huit meilleures équipes encore en course ont bataillées jusqu'au bout pour obtenir leur place dans le dernier carré de cette prestigieuse compétition. Désormais place aux matches à élimination directe. Et ces quarts, intenses et à rebondissements, n'ont pas déçus les fans !


Retour sur le classement des phases de poule

Les deux premiers de chaque groupe et les deux meilleurs troisièmes en quarts !
Les deux premiers de chaque groupe et les deux meilleurs troisièmes en quarts !
La course aux places pour les quarts qui se sont déroulés cette semaine, permet dors et déjà de tirer quelques enseignements :

Tout d'abord, force est de constater que ce Mondial des clubs est un compétition de haut niveau qui ne pardonne pas l'inexpérience du niveau. Ainsi, les deux nouveaux venus, le club des Emirats Arabes Unis, Al-Ahli et les locaux du SA Paulo, terminent bons derniers de leur groupes respectifs, avec 3 défaites en 3 matches !

A l'inverse, le club argentin de Boca Junior, exactement dans la même position que les deux preiers cités, l'an dernier, est-il parvenu à terminer seconde de son groupe cette année, à force de courage et de combativité. A retenir pour les nouveaux, l'an prochain !

Ensuite, preuve est désormais faîte qu'il ne s'agit pas de recrtuter d'anciens pro de football, aussi illustres soient-ils, pour former une équipe compétitive. Ainsi, l'AC Milan et l'ancien gardien, champion du monde avec la sélection brésilienne l'ont-ils peut-être appris à leur dépends. Trop de confiance ? Peut-être. Toujours est-il que le club italien, quart de finaliste l'an dernier, termine cette année la compétition avec un 0 pointé. 3 défaites en autant de match. Et la cuillère de bois du groupe A.

Enfin, retenons que les écarts de niveau du Beach Soccer mondial ce sont considérablement réduits ces dernières années entre les clubs brésiliens et européen. La parité est ainsi presque, respectée, puisque nous retrouverons à ce niveau de la compétiton, quatre formations brésiliennes (Santos, Flamengo, Corinthians ainsi que le tenant du titre Vasco de Gama), trois équipes européennes (Barcelone, Lokomotiv Moscou, Sporting Portugal) et enfin, peut-être l'un des révèlation du tournoi, les argentins du Boca Juniors. Place aux quarts...

Quart de Finale 1 # - Barcelone Vs Sporting Portugal (2-4) : Quelques secondes de trop.

Le Fc Barcelone, décidemment moins irresistible cette année Crédit  Wander Roberto/Inovafoto
Le Fc Barcelone, décidemment moins irresistible cette année Crédit Wander Roberto/Inovafoto
Seule équipe invaincue dans la phase de groupe, le Fc Barcelone est tombé sur un os en tirant le voisin ibérique du Sporting Portugal. Les deux équipes ont été au niveau de l'enjeu et le duel équilibré n'a livré son verdict que dans les dernières secondes d'une partie palpitante.

Après une première période durant laquelle les deux équipes sont passées du stade d'observation à celui de destabilisation avec les premières offensives, le score est resté vierge. Dans la deuxième, le sentiment que les deux équipes se connaissaient très bien ne faisait pas de doute. Ca a rendu le jeu plus tactique, mais en aucun cas plus amical. Un but de Spacca pour le Sporting, auquel répond rapidement le russe Shishin sur penalty. Le suspense fait rage et Didi redonne l'avantage aux portugais. De courte durée car sur un autre penalty Emereev égalise. Le troisième tiers est plutôt calme, la prise de risque est faible.

A 32 secondes de la fin, boum ! Une bicyclette magnique de Belchior délivre les siens. Madjer enfonce définivement le clou à 4'' du coup de sifflet final. Victoire 4-2 des portuguais. Comme l'an dernier, le Sporting est en demie !

Quart de Finale 2 # - Lokomotiv Moscou Vs Boca Juniors (6-6 ap; 1-0 tab) : Les deux méritaient, un seul se qualifie

Le Locomotive moins dominateur en quarts. La faute à de surprenant argentins du Boca Junior. Crédit  Wander Roberto/Inovafoto
Le Locomotive moins dominateur en quarts. La faute à de surprenant argentins du Boca Junior. Crédit Wander Roberto/Inovafoto
Dans match où la décision s'est faite aux tirs aux buts (6-6 dans le temps règlementaire), ce sont les russes du Lokomotiv Moscou qui sont sortis vainqueur au dépend des joueurs du Boca. Mais ce ne fût pas sans mal !

Un bloc froid face à une jeunesse rageuse. Nous avions tous les ingrédients indispensables pour un superbe match de Beach Soccer. Les deux équipes se sont rendus buts pour buts jusqu'au dernier instant. Une bicyclette de Dino pour le Boca à laquelle a répondu une frappe de Shaykov. Le gardien russe chope le ballon hors de zone et Bella donne la punition. Borsuk égalise a la toute fin de la première période. 2-2 et c'est pas fini !

Boca par deux fois, sur des frappes puissantes, prend le large. Moscou recolle par de spendides reprises de volées de Barasa (expulsé un peu plus tard). Un coup franc chacun pour finir le deuxième tiers à 5-5. Boca prend une nouvelle fois l'avantage et se voit en demie. Mais à deux minutes du terme Leonov décoche une volée détournée par un coéquipier, 6-6. Dans la prolongation les deux équipes sont épuisées et le score n'évolue pas. La suite on la connait. Scéance de tirs au buts victorieuse pour des russes vraiment malmenés par une belle équipe argentine dont il faudra se méfier encore plus l'an prochain. Bravo et merci messieurs !

Quart de Finale 3 # - Santos Vs Flamengo (3-6) : Le duo Anderson - Pampero assome Santos

Le Flamengo, premier brésilien qualifiés pour les demies Crédit Wander Roberto/Inovafoto
Le Flamengo, premier brésilien qualifiés pour les demies Crédit Wander Roberto/Inovafoto
Avec une belle victoire face à Santos 6-3, cette somptueuse équipe de Flamengo s'envole vers une demie-finale bien méritée. Anderson et Pampero ont été les chefs d'orchestre d'une performance importante. Une partie pleine d'énergie et une soif de marquer des deux côtés.

Il y a eu du beau jeu et chacun des joueurs sur le sable se sentait concerné. Néanmoins permettre à ce niveau, de laisser son adversaire prendre un avantage de 4 buts, c'est plus que jouer avec le feu, c'est oublié que le haut niveau ne pardonne pas le laxisme. Anderson (3) et Pampero, aidés de leurs coéquipiers, inscrivent des buts superbes que les joueurs de Santos ne peuvent que savourer. Une réaction de ces derniers dans le troisième tiers leur permettent de revenir à 4-2 à six minutes de la fin. On se dit alors que tout est encore jouable.Surtout que Ricar inscrit le troisième peu de temps après. Fin de match excitante. Mais le capitaine Pampero et Mena assoment leurs adversaires et finalisent la qualification Flamengo.

Quart de Finale 4 # - Corinthians Vs Vasco de Gama (0-1) : Le Champion, de justesse !

Le champion s'est fait peur mais s'offre une chance de conserver son titre Crédit Wander Roberto/Inovafoto
Le champion s'est fait peur mais s'offre une chance de conserver son titre Crédit Wander Roberto/Inovafoto
Ce dernier quart de finale s'est terminé dans la confusion la plus totale : Le Vasco de Gama en sort vainqueur par le plus petit des écarts (1-0) mais les joueurs des Corinthians l'ont encore en travers de la gorge.

Sur un coup franc lointain Catarino envoi d'une frappe sèche le ballon au fond des filets et ouvre le score en faveur de son club de Vasco de Gama. Par la suite, c'est le gardien Salguero qui prend les choses en main. A lui tout seul il a fait déjouer les plans des Corinthians en repoussant une à une les frappes des ses attaquants. Mais il a aussi brillé grâce à ses poteaux, toujours prêts à rendre service ! Sur une bicyclette d'André tout d'abord, puis sur un coup franc surpuissant de Buru. Les Corinthians commençaient alors à penser que ça ne rentrerait jamais ! Faux. A 25'' du terme, suite à coup franc, une nouvelle fois repoussée par le poteau, André égalise pour Corinthians. Fabuleux ! Mais non le but est refusé. André avait lui même tiré le coup franc sur le poteau et l'avait repris sans qu'aucun autre joueur ne touche le ballon. Trop facile !!! Mais cette irrégularité de jeu est normalement sanctionnée par l'arbitre. Le tenant du titre file en demie ! Ouf...

Les affiches des demies-finale qui se joueront ce vendredi 18 mai :

Sporting Portugal - Lokomotiv Moscou
Flamengo - Vasco de Gama

Aujourd'hui c'est "Day Off pour tout le monde ! L'occasion d'aller...à la page ! Demain on remet ça.

Restez connecté sur number5.fr, une nouvelle fois le seul média français à vous faire vivre la compétition dans notre pays !




Recevez la Newsletter Sport & Business Number5.fr
















google-site-verification: google9ae31d9d6090be38.html