Beach Soccer - Mundial des Clubs : 4ème journée, en route pour les Quarts !


Par redaction@number5.fr le Mardi 15 Mai 2012


C'était la dernière journée de la phase de groupe et le moment de distribuer les billets pour les quarts de finale. Des matches pas toujours à la hauteur de l'évènement, d'autres plutôt magique et des émotions comme on aime en vivre. Prenez connaissance de ce qui s'est passé et découvrez les qualifiés pour le prochain tour.


Madjer guide le Sporting vers les quarts de finale - Crédit photo: Gaspar Nobrega/Inovafoto
Madjer guide le Sporting vers les quarts de finale - Crédit photo: Gaspar Nobrega/Inovafoto
Quand une équipe n'est pas dans un bon jour et qu'elle a la chance de pouvoir se reposer sur son meilleur joueur, pourquoi s'en priverait-elle ?

Et comme ces derniers sont probablement programmés pour répondre présent dans le "Money Time" des plus grandes compétitions, Buklistskly (Barcelone), Jorginho (Vasco de Gama) André (Corinthians) Leguizamon (Boca Juniors) et Madjer (Sporting Portugal) ont aujourdh'ui été décisifs dans cette journée importante de qualification pour les quarts de final de ce second Mundialito.

Et leur co-équipiers peuvent les en remercier car, en grande partie grâce à leur talent, tous ces grands clubs peuvent encore esprer succèdeder au Vasco de Gama, samedi prochain.

Résumé de la journée...

Match 1 #groupe B - Barcelone Vs Seattle Sounders (1-1 ap; 1-0 tab) : Suffisant pour la suite.

Après sa victoire obtenue à l'arrachée face à Seattle, Barcelone est la première équipe à décrocher son billet pour les quarts de finale de ce Mundialio. Elle conserve son invincibilité.
Dans un match très disputé, le combativité des deux formations a éclipsé le jeu et des sanctions ont été prise. Seulement deux petits buts ont été inscrits durant ce match, un de chaque côté. Torres à Barcelone et El Tin pour Seattle. Dans  l'impossibilité de se départager durant le temps règlementaire (prolongation comprise), le recours aux tirs au but s'est imposé. Côté barcelonnais c'est le capitaine Amarelle qui a pris ses responsabilités et a transformé le premier tir. La pression était donc sur les épaules du capitaine de Seattle, Faberhoff. Etait-elle insupportable pour lui ? En détournant le ballon Buklistskly qualifie son équipe et prouve qu'il est toujours le meilleur gardien de Beach Soccer au monde.

Match 2 #groupe A - Vasco de Gama Vs Milan AC (3-2) : Bye Bye Milan.

Dans son match décisif, Milan n'est pas parvenu a haussé son niveau de jeu et s'incline une nouvelle fois 3 buts à 2 face au champion en titre Vasco deGama. Un zéro pointé pour les italiens, comme leur nombre de victoire dans cette phase de groupe.
A la fin de la première période, le score de un but partout laissait entier les espoirs des joueurs milanais. L'équipe brésilienne du Vasco de Gama était largement au dessus: plus rapide dans ses enchaînements et plus technique aussi. Mais sur une touche la défense se troue et Palmacci se retrouve seul pour allumer le gardien. 2-1, Milan se prend à rêver. A la suite d'un mouvement en une touche le italiens parviennent à déséquilibrer leur adversaire, mais la frappe de François, seul face au but, est détournée par le gardien. C'est le tournant du match. Par la suite les brésiliens inscrivent deux buts coup sur coup (Bernardo et Jorginho) qui renvoient Dida et ses coéquipiers en Lombardie

Match 3 #groupe C - Corinthians Vs Lokomotiv Moscou (3-2) : André a eu le dernier mot

Dans un match de très haut niveau Corinthians domine la formation du Lokomotiv Moscou (3-2). Cette victoire permet aux brésiliens de  sortir du doute et de confirmer qu'elle est une très belle équipe. Il faudra bien compter sur le champion du brésil dans ce Mundialito.
Dans la première période Juninho transperce la muraille russe et donne l'avantage à son équipe. Le Lokomotiv égalise par l'intermédiaire de Borsuk à la fin de la deuxième reprise. La suite reste une opposition équilibrée, engagé avec des situations litigieuses, mais aucune équipe ne donne l'impression de céder. Les prolongations sont alors inévitables. Mais à deux minutes de la fin tout s'accélère. Juninho remet ça pour les brésiliens et fustige Sidorenko. Gorchinskiy réplique dans la foulée. Les russes veulent rester sur le sable un peu plus longtemps. Tout le monde y a cru jusqu'à ce que la perle brésilienne André donne la victoire et la qualification aux siens à 35 '' du terme.

Match 4 #groupe A - Santos Vs Boca Juniors (2-3) : Qui perd gagne aussi.

En football un Argentine - Brésil fait souvent des étincelles. Dans ce match c'est Boca Juniors qui a pris le dessus en dominant Santos par 3 buts à 2. Les deux équipes se qualifient.
Les Brésiliens se sont fait bousculer, durant une bonne partie du match, par une équipe très amoindris par les suspensions. En effet les argentins ne disposaient que de deux remplaçants pour ce match. Un handicap important quand on connait la dépense énergétique que provoque une rencontre de Beach Soccer. Apparemment cela ne leur a pas posé de problème. Bella,  Leguizamon,  Larreta était plus que motivés. Pour preuve ils ont fait parler la poudre à tour de rôle et offert un 3-0 qui amène le Boca tout droit vers la qualification. Les deux buts encaissés en fin de match n'y feront rien. Santos subit sa première défaite (sans grande conséquence).

Match 5 #groupe C - Sporting Portugal Vs Al-Ahli (3-1) : Madjer, pour vous servir.

Sans faire offense à l'équipe d'Al-Ahli, nous n'aurions imaginer un autre scénario qu'une victoire du Sporting. Les portugais ont fait le métier en s'imposant 3-1. Ils décrochent ainsi leur billet pour les quarts.
Résumer ce match en un attaque- défense serait un racourci un peu trop facile. Mais l'illustrer avec la pattte gauche de Madjer après 3 minutes en première période pour ouvrir le tableau de marque en faveur du Sporting. Madjer, véritable virtuose du sable, récidive dans le second tiers. Un penalty est sifflé. C'est bien entendu Madjer qui s'en charge et qui s'offre un hat-trick (important pour le titre de meilleur buteur). Nous sommes d'accord ce match c'est celui de Madjer. Al Ahli réduit la marque par un superbe but de Datinha, qui se lève la balle dans la course et décoche une frappe tendu qui laisse le gardien portugais sans réaction. Le Sporting poursuit sa route alors que les emiratis prennent des dernières notes sur le haut niveau avant de rentrer chez eux.

Match 6 #groupe B - Flamengo Vs São Paulo (2-1) : Epoustouflant !

Quand deux équipes brésiliennes s'affrontent, le spectacle est toujours au rendez-vous. Flamengo plus réaliste remporte ce duel 2-1 et s'offre le dernier billet pour les quarts de finale.
Le match s'est joué à 100 à l'heure. Beaucoup d'engagement, de la vivacité dans les déplacements, des gestes techniques, des frappes des quatre coins du terrain et des buts. Un grand match de Beach Soccer. Anderson en première et donne l'avantage. Pas de temps des actions de part et d'autres, des gardiens en grandes formes et des poteaux qui participent à la fête. São Paulo a marqué son but dans les dernieres secondes du match: Rafinha nous offre un bijou de coup franc qui lobe parfaitement le gardien adverse.  Pour finir sur un soulèvement de foule Flamengo tir sur la barre au coup de sifflet final. Quel match, quel bonheur ! Pour sa première São Paulo rend copie blanche mais n'a pas grand chose à envier aux autres, sauf la qualification.

Nous connaissons désormais les quarts de finale, tout simplement énormes, de ce Mundialito :

Barcelone (ESP) - Sporting CP (POR)
Lokomotiv Moscou (RUS) - Boca Juniors (ARG)
Santos (BRA) - Flamengo (BRA)
Corinthians (BRA) - Vasco de Gama (BRA)

Beach Soccer - Mundial des Clubs : 4ème journée, en route pour les Quarts !




Recevez la Newsletter Sport & Business Number5.fr
















google-site-verification: google9ae31d9d6090be38.html